05/11/2003 : Un automobiliste girondin a reçu un PV pour excès de vitesse mesuré par un radar automatisé, alors qu'il se trouvait tranquillement chez lui

publié le 16 déc. 2010 à 05:29 par Pierre Hyvrard
Radars automatiques : premier raté

Un automobiliste girondin a reçu un PV pour excès de vitesse mesuré par un radar automatisé, alors qu'il se trouvait tranquillement chez lui. L'erreur a été reconnue.

Serge Piccioli, habitant d'Eysines, en Gironde, a eu la mauvaise surprise de recevoir un PV pour un excès de vitesse qu'il aurait commis le 5 novembre à 7H24 près de la commune de Vouneuil-sous-Biard (Vienne), sur l'autoroute A 10. Il aurait été flashé à 141 km/h au lieu des 130 km/h maximum autorisés et avait reçu une amende de 135 euros avec un retrait d'un point de permis.

"J'ai protesté de mon innocence, puisque je me trouvais chez moi à cette heure, j'ai appelé la préfecture de la Vienne, plusieurs brigades de gendarmerie. Personne ne connaissait la procédure à suivre", raconte Serge Piccioli. Il a alors alerté des médias, qui ont pris contact avec le centre de Lille, qui traite tous les clichés des radars automatisés.

"Cet après-midi, le centre de Lille m'a appelé et m'a expliqué que le véhicule flashé était une BMW alors que je possède une Peugeot 806 et que je n'étais donc pas concerné", a-t-il raconté. "L'immatriculation était proche de la mienne mais difficilement lisible et une lettre a été transformée par un fonctionnaire de police, qui n'a pas vérifié si le cliché correspondait à un véhicule de même gamme". Le préfet Raphaël Barthold, chargé du dossier des contrôles automatisés, avait affirmé fin octobre qu'au moindre doute sur les numéros, les procès-verbaux ne seraient pas traités.
Comments