19/11/2003 : Et soudain, le radar devint fou

publié le 16 déc. 2010 à 05:24 par Pierre Hyvrard
Un contrôleur automatique de vitesse installé à Strasbourg a flashé tous les automobilistes pendant plusieurs heures.

Les progrès de la science en matière de prune n'en finissent pas de fourmiller d'anecdotes les plus variées. Après des retraités bretons contraints de payer une amende pour un excès de vitesse enregistré en banlieue parisienne, c'est à l'est qu'il y a du nouveau.

Mercredi matin, déréglé par le jet d'une bouteille en verre dans la nuit, la boîte à PV située sur la RN 4 à hauteur de l'échangeur de l'A35 s'est mise à flasher sans exception tous les automobiliste qui lui passaient devant, quelle que soit leur vitesse. Ce sont les automobilistes eux-mêmes qui ont prévenu les autorités. Ces dernières ont indiqué qu'elles annuleraient toutes les infractions « constatées ».

Les réparations doivent intervenir dans l'après-midi de jeudi. La Direction départementale de l'Equipement doit porter plainte auprès du parquet de Strasbourg. Les policiers du PC autoroutier ont ouvert une enquête. Le ou les auteurs de cette dégradation d'un bien qualifié «d'utilité public», ce qui constitue un délit aggravé, est ou sont passibles de trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende.
Comments